Histoire : Qui de nous deux

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Auteur
Histoire


Histoire ajoutée le 04/05/2020
Épisode ajouté le 04/05/2020
Mise-à-jour le 04/05/2020

Qui de nous deux

Je n'ai jamais écris ici alors je me lance en espérant que ça vous plait :) . Sur ce bonne lecture !



~

Depuis 3 ans , 3 ans qu'elle me hante . Qu'elle n'est pas comme moi , cette fille est tout mon contraire. Elle n'aime pas les mêmes choses que moi , elle est tout ce que ce que je déteste. Ces mots me blesse quand elle m'adresse la parole. Elle est mon démon, ma colère , ma haine , mes envies les plus enfouies. Qui est t-elle ? hummm vous n'avez pas idée de qui elle est, je vais vous la montrer .

Imaginez vous une jeune fille habillée d'un slim noir en accord avec son sweat à capuche bordeaux et ses vans noir.Vous me direz il n'y a rien d'anormal . Elle se regarde dans le miroir à ce moment précis elle baisse la tête avec une grimace de dégoût elle n'ose regarder devant elle , mais pourquoi? . Mettez vous à coté d'elle et vous verrez elle mais autrement , imaginez vous cette même jeune fille les cheveux court raser sur les cotés et derrière la nuque teint en noir, coiffée avec de la cire pour que ces cheveux aillent vers la droite touchant presque son oreilles percée au lobe et sur les cotés. Habillée d'un chemise noir un peu près du corps les manches retroussées mettant bien évidence ses nombreux tatouages aux bras , certains sont dans un style japonais mais toujours en noir et blanc qui s'arrête à ses doigts .Qui sont au passages sont décorées de nombreuse bagues en argent , deux au pouce , une au majeur et une à l'annulaire. Et pour finir un pantalon en cuir slim et une paire de dr.martens , oui c'est un style différent comparer à la jeune femme à la tête baissée.


-Arrête de baisser les yeux , on est pas faible nous .Tu fais pitié pauvre fille , pesta le reflet de la jeune fille

Elle voulait versée une larme face à toute cette violence gratuite qui la blessais au plus profond .Mais elle releva la tête tout doucement et pris une grande inspiration.

- Ecoute ce soir je vais voir une fille et....

- ON ! , je suis dans ta tête imbécile heureuse oublie pas ça et c'est grâce à moi , c'est moi qui l'est draguer sur ( bas ici ) , C'étais tellement facile de la rendre dingue . Tu vas voir ce soir on vas la lui défoncer sa petite ******

- Arrête d'être vulgaire ! , je veux pas lui faire ça moi ,je veux que ça se finisse autrement tu vois ?

Son reflet soupira en levant les yeux au ciel, croisant les bras cherchant une réponse en regardant le plafond.

- Tu m'énerve avec tes séances de chatouilles quand es ce qu'on fait que j'aime MOI hein? Nan toi t'en fais qu'à ta tête. Tu fais chier ! moi je l'attache c'est pour la faire jouir dans tout l'appartement pas la faire rire. Pfffff tu m'énerve bordel

-Les séances de chatouilles sont pas si mignonne que ça , j'ai fais une séance de 4h et c'étais cool mais pas si mignon que ça . Moi ça me fait quelque chose et j'adore ça , je suis sure que tu pourrais faire moins la fière attacher et supplier pour qu'elle arrête . Dit la jeune fille en larguant son reflet comme une enfant de 6 ans


Après un brève différent , La jeune femme enleva son sweat à capuche pour une chemise à carreaux rouge et grise elle mis un bonnet noir pour cacher ses cheveux bouclés court qui commençaient à lui cacher la vue , il faut dire qu'elle ne les coiffe pas ils font leurs vies et c'est ainsi .

Elle sort de chez elle et marche en direction du centre ville ,elle s'arrête devant la vitrine d'un magasin de jeux vidéos curieuse des nouveautés mais ce petit moment fut gâché par son reflet

- Hey c'est pas en jouant à pokémon que tu vas l’attraper ahah

La jeune fille serra le poing elle se rapprocha de la vitrine

- Bas alors qu'es ce qui t'arrive Watson tu veux dire quelque chose hein?

- Je te jure que... que.. tu vas morfler ..San...

- vas s'y ! j'adore quand tu m'appelle aller petite , provoque le reflet

- C'est toi qui vas morfler Sanji et crois moi tu vas voir que les chatouilles sont pas si mignon que ça , ouai ce soir je vais me laisser me faire posséder par toi rien que tu supplie quelqu'un pour une fois et que ravale ta fierté et surtout que... que tu la ferme

Puis elle continue sa route en direction d'un bar cosy dont elle avait l'habitude d'aller en weekend pour prendre un verre avec ses amis

Ils aiment : Toi ?