Histoire : Premières fois.

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Histoire


Histoire ajoutée le 15/08/2021
Épisode ajouté le 15/08/2021
Mise-à-jour le 15/08/2021

Premières fois.

Quand j'avais 18 ans j'ai avoué que j'étais gay à ma meilleure amie. Elle m'a dit que son cousin Jonathan que je connaissais déjà et qui avait 23 ans l'était aussi, et je pense qu'elle le lui a raconté car le soir même il m'a envoyé demande d'ami sur Facebook. On a commencé à discuter et on est vite devenu très proche lui et moi. 

Un jour durant nos discutions sur messenger on a parlé de nos goûts et nos fantasmes, et il m'avoua qu'il aimait le bondage et les pieds. Cela m'a étonné car à l'époque je n'y connaissais rien aux fetichismes, et je pensais que c'était des choses marginales. Il m'a rassuré en expliquant pourquoi il aimait ça et ses goûts, je lui ai dit que moi je ne savais pas si j'aimerais ça , et qu'un jour je le laisserais peut-être jouer avec mes pieds pour voir. Le vendredi soir suivant je suis allé chez lui, il avait son propre appart et on avait décidé de se faire une soirée film d'horreur. Il avait un clic clac dans le salon et il l'ouvrait toujours pour nos soirées film. Lui s'était allongé normalement et moi je m'étais exprès mis à côté de lui, à l'envers, la tête à ses pieds, pour que mes pieds soient à la portée de ses mains. J'étais d'abord un peu déçu car il ne faisait rien, mais à un moment il posa sa main sur mon pied et commença tout doucement à me le caresser avec son pouce puis ses doigts. Moi j'avais le cœur qui battait fort car c'était la première fois qu'on me touchait les pieds comme ça, et j'avais un étrange sentiment d'excitation. Il continua comme ça quelques minutes puis il quitta  mes chaussettes et reprit ses caresses. Là c'était beaucoup plus dur pour moi de rester immobile, car la sensation était pile entre les caresses et les chatouilles et j'ai beaucoup aimé ça. Il continua pendant tout le film. On en parla le soir même par message et je lui avouait que j'avais beaucoup aimé. 

Le lendemain on s'est posé sur le clic clac comme d'hab pour mater un film. J'avais de nouveau le cœur qui battait fort. Jonathan commença par les caresses, puis me retira mes chaussettes et me chatouilla. Je pouvais pas m'empêcher de retirer parfois mes pieds car je suis chatouilleux et il me dit que si je n'arrêtait pas de bouger il allait me ligoter. Je lui dit que je n'avais jamais été attaché, et je demandais avec quoi il m'attacherais et il me répondit qu'il avait ce qu'il fallait pour ça. Comme ça me semblait amusant et excitant je répondit qu' il pouvait le faire si il le voulait. Il parti dans sa chambre et en revint avec différentes cordes et des foulards. J'étais à la fois amusé, excité et j'avais un peu le trac à l'idée de me retrouver attaché pour la première fois, et je lui demandais ce que je devais faire et il me dit de me coucher sur le ventre. Il m'attachait alors avec des cordes en Hogtie les pieds croisés , et il me demanda si je voulais essayer qu'il me bande les yeux, et j'ai dit que c'était OK. C'était super excitant de me sentir vulnérable comme ça, et de savoir qu'il devait lui aussi trouver ça très excitant, et j'avais hâte qu'il recommence à jouer avec mes pieds maintenant.

J'ai pas été déçu, car durant environ 20 minutes il alterna les caresses, les chatouilles, et même m'embrassa et me lécha les pieds. Il me proposa à un moment de me bâillonner, je pense que je devais rigoler ou gémir trop fort, mais j'ai dit non car je ne me sentait pas prêt pour ça, alors j'ai essayer de faire le moins de bruit possible. Ensuite il me détacha, on relança notre film et il me caressa les pieds durant le reste du film avant que je rentres chez moi. Il me dit qu'on devait remettre ça dès qu'on serait seul et j'ai dit que c'était OK pour moi.