Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.

Culture, Cinéma et Musique

Les nanars

Les nanars

Dans le domaine cinématographique, un nanar est un terme familier qui désigne un film tellement mal réalisé et ridicule qu'il en devient involontairement amusant et comique. A ne pas confondre avec le navet qui est un film mauvais et ennuyeux.

Liste des pires films réalisés (en anglais) : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_mo ... _ever_made Récompenses décernés aux pires films de l'année: http://fr.wikipedia.org/wiki/Razzie_Awards Un classique du nanar: http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_9_from_Outer_Space Un excellent site consacré aux nanars, je me suis bien marré à  lire les articles, à  voir les photos et à  regarder les extraits de films: http://www.nanarland.com/

Avez-vous des souvenirs de films tellement nuls qu'ils en étaient devenus drôles ?

Re: Les nanars

A.P.E.X...un must, un mélange entre robocop et total recall voila ce que disai la jaquette. Pour moi c'est surtout devenu le souvenir impérissable du film le plus naze que le 7eme art ait jamais enfanté :D

Re: Les nanars

Moi en nanars j'ai vu : -Donjons et Dragons : ne respecte pas le jeu dont il est issu et les acteurs sont des caricatures d'eux-mêmes. -Belphégor le fantôme du Louvre : Sophie Marceau part dans son délire… -Highlander le retour : Lambert perd toute sa crédibilité d'acteur… -Spiders : Sûrement le plus gros nanar que j'ai regardé à  ce jour. La scène où l'araignée attaque la ville est tout simplement désopilante, les figurants passent leur temps à  se foncer dessus les uns les autres. -Mortal Kombat II : Encore une licence de jeux vidéo gâchée. -Taxi 3 : Une histoire ? Quelle histoire ? -Rocky IV : Pour remplacer Mr T on prend un Russe. -Les dents de la Mer 4 : Le requin en plastique est risible, la scène finale vient du 1, vive le recyclage ! -Independance Day : Les Etats-Unis sont le centre de l'univers et forcément les seuls capables de foutre sa raclée à  des aliens de passage. -Armageddon : Les Etats-Unis sont le centre de l'univers et forcément les seuls capables de foutre sa raclée à  un astéroà¯de de passage.

A voir : -Une référence du genre : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... =whitefire -007 ½ : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... 07wengweng -Des clones de Bruce Lee : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... ofbrucelee -Des Faux Star Wars : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... warspecial http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... anstarwars http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... d_film=tsw http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... desetoiles -Mr T fait des émissions pédagogiques : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... besomebody -Hommage au grand Ed Wood, ceci n'est pas un nanar : http://www.nanarland.com/Chroniques/Mai ... ilm=edwood

Re: Les nanars

QUOI ??????? MORTAL KOMBAT 2 !!!!!! c'est vrai qu'il n'est pas extraordinaire mais moi j'aime beaucoup

Independance Day et Armaggedon : Tu déconne la ! ils sont géniaux ces deux filmes. Et si tu n'aimes pas les américains...bah tu es mal barrer pour trouvé un bon filme à  spectacle.

Re: Les nanars

Independance day ! J'adore ce film ! Il est trop génial !

Re: Les nanars

Du point de vue cinematographique Independance Day et Armaggedon sont bien, mais on sent quand meme le message sous jacent "Vive l'Amérique !! C'est nous qu'on est les plus forts"... :xp:

Re: Les nanars

....Et alors ? C'est comme quelqu'un qui cris ''je suis le meilleur'', on lui dit Tagueul, je regarde mon filme.

(la métaphore n'est opas génial mais elle résume bien ce que je veux dire )

Re: Les nanars

Independence Day et Armageddon tombent quand même dans des gros clichés sentimentalistes qui deviennent vite lourds. J'ai quand même tendance à  préférer Armageddon pour la prestation de Bruce Willis.

Enfin, passons. Moi, en nanars, je dirais les films avec Jean-Claude Van Damme, c'est bien simple, j'ai grandi avec ces films, et je suis devenu un fan  :D. Scénario zéro, émotions zéro, des rôles caricaturaux jusqu'au ridicule, des scènes de combat des fois mal chorégraphiées, mais on s'en fout, on se marre quand même ! Mes préférés: Double Impact, et Coyote Moon.

Sinon, nous avons Jack Burton dans les Griffes du Mandarin, un pseudo-nanar volontaire où John Carpenter et Kurt Russell s'amusent à  s'auto-caricaturer au milieu d'un énorme cliché de la mafia chinoise.

Phantom, très bon aussi. On sait pas où classer ce film entre le film de bagnoles, le film fantastique et le film de super-héros, autant dire qu'entre des histoires de vengeance, l'amour impossible entre le bogoss et la loubarde (et les loubards, dans le genre cliché on fait pas pire), et des références fantastiques obscures (d'où vient le Phantom ? Pourquoi il est apparu ? Personne ne le saura jamais), on ne comprend pas grand chose à  l'histoire, si ce n'est qu'à  la fin, Charlie Sheen s'en va à  moto vers le soleil couchant, et c'est tout. En fait, j'ai tellement aimé que j'en ai fait mon avatar.

A peu près tous les films de la série Death Wish (Le Justicier). Attention, Death Wish 1 est un bon film, ceux qui aiment l'Inspecteur Harry devraient apprécier. Seulement Death Wish a eu 4 suites qu'on peut résumer ainsi: Charles Bronson arrive, et il tue des méchants avec son gros flingue. Ensuite vient une jolie jeune fille qu'il entreprend de séduire, et pendant un moment il oublie son "travail" de nettoyeur. Mais la belle finira par tomber victime de la racaille qui hante nos rues et menace notre société, alors Charles Bronson, fou de rage, va se comporter en bon Américain pro-NRA et partisan de l'autodéfense, il va sortir un flingue encore plus gros qu'avant et faire le ménage comme jamais, nom de dieu !

Mention spéciale pour mon film culte, le Retour des Tomates Tueuses (je vous emmerde avec ce film, hein ?) Dans un monde où les tomates ont été bannies, un savant fou va entreprendre de fabriquer une machine qui peut transformer une innocente tomate en un super-soldat aux cheveux longs, que Rambo à -côté c'est Barbie ! Alors qui va l'arrêter ? Seuls Finletter, accompagné de son copain George Clooney et d'une tomate à  fourrure douée d'intelligence, peuvent relever le défi. Ridicule comme scénar, hein ? Je sais, mais c'est le but.  :trescontent:

Re: Les nanars

Y a aussi Dog soldiers ce film devrait etre mis dans parodie xd...... C'est l'armée qui s'entraine et qui se fait attaquer  par des loups-garou///

A un moment on leur dit de ne surtout pas se retourner. Le type court,se retourne et s'arrète.On comprends pas pourquoi il s'arrète,il regarde pendant 10 secondes autour de lui et se rends compte qu'il a une branche planté dans le ventre. Engros il se l'ait planté tout seul;;;;;

Sinon les entrailles ce sont des saucisses....

Re: Les nanars

Mais c'est super gai comme film ! :D

Re: Les nanars

C'est surtout super mal fait :D En mm temps on est sur que c'est un vrai nanar, certifié qualité d'origine^^

Re: Les nanars

[quote="Jyabura ":2v3lr1jm] Dans le domaine cinématographique, un nanar est un terme familier qui désigne un film tellement mal réalisé et ridicule qu'il en devient involontairement amusant et comique. A ne pas confondre avec le navet qui est un film mauvais et ennuyeux. [/quote:2v3lr1jm]

dans le domaine de fumette, un nanar est l'abreviation de narguilé... j'ai cru que le ch'ti mi était aussi un stonard (géographiquement parlant; c'est compréhensible) :D:D:D

Re: Les nanars

niveau nanar ya aussi Cradle of fear. Un film a sketches tournant autour d'un polar anglais. Effets spéciaux de 3eme zone (voire plus bas), histoire tres peu compréhensible, gore a souhait mais trop mal foutu pour choquer. Seuls avantages: Dani Filth (Marylin Manson en bien pire) en tête d'affiche et Emily Bouffante (Un vrai canon gothique) qui se fout a poil gratuitement.

Re: Les nanars

j'ai vu un film d'horreur français de 1980, ça s'appelle la nuit de la mort, et... c'est trop marrant, surtout au moment où, vers le début(le moment où je suis tombé dessus), il y a tous les vieux autour de la jeune et ils font tous des tetes HS :D:D:D

Re: Les nanars

Si jme trpompe pas, je dirais James Bond.

Re: Les nanars

J'ai un peu peur de ce qu'on appelle "nanar" dans ce topic : ne faites pas confiance à  ce soi-disant recueuil des 101 nanars de François Forestier qui n'est qu'un cinéphile blasé auto-suffisant.

Pour ma part, je mettrais Les maîtres de l'univers et Le justicier de New York qui sont des vrais maîtres étalons en la matière.