Histoire : La baie des maudits

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Histoire
  • La baie des maudits


Histoire ajoutée le 17/11/2020
Épisode ajouté le 17/11/2020
Mise-à-jour le 17/11/2020

  • Spyro220 Avatar
    Spyro220 - il y a 1 semaine
    "il n'aimait pas Marseille" tsss ! Tout comme ton autre histoire j'ai beaucoup aimé celle là ! On ne sait pas trop quand la torture va arriver mais j'aime bien le côté "mignon" qu'elles lui fassent ça sans trop comprendre pourquoi il y réagit plutôt que si c'était les pirates par pure vengeance!

    Call me H. Avatar
    Call me H. - il y a 1 semaine
    Eh oui, Jonathan n'aime pas Marseille, NA ! Il préfère la campagne aux grandes villes ahah. Merci de ta critique. J'aime bien donner un sens tout doux à mes histoires donc je suis ravie que tu l'aies ressenti ^^

  • polk Avatar
    polk - il y a 1 semaine
    C' est typiquement la longueur de récit que j' aimerais pouvoir écrire. Je trouve sa taille parfaitement adaptée au format d' un forum. Attention, quand je dis une petite histoire, je dis pas petit travail. Il y a du temps et du boulot. C' est pas si court qu' il n' y paraît. Tu as clairement le truc pour accrocher le lecteur. Dès les premiers paragraphes, le personnage est placé en situation périlleuse. L' intrigue est là, direct, nous sommes des passagers clandestins. Guidé par les descriptions sensoriel, surtout sonore, on se retrouve immédiatement avec Jonathan dans la cale en train de retenir sa respiration et très vite arrive LA question : mais que va-t-il se passer ensuite ? N' est -ce pas la question qu' on doit se poser à tout moment lorsqu' on lit un livre ? Alors....que va-t-il lui arriver ? Va-t-il se faire débusquer ? Comment ? Et Après ?... La suite est pareil, beaucoup de rebondissement. D' ailleurs il aurait pu passer sous les chatouilles au moins deux fois de plus assez facilement ! Pourquoi tant de mansuétude ? :) C' est de la pitié ? De la flemme ? Volonté de suspense, de jouer avec nos nerf, crante de trop en faire, souci de réalisme ? On peut te faire confiance sur le contexte ou on cherche les anachronismes ? :) Peu importe on dans l' ambiance, il y a un coté ciné dans le récit, les images défilent et on imagine bien les situations. Donc voilà, j' aime beaucoup, même la fin est travaillé, je te cache pas qu' à un moment je me suis dis ( comment ai-je pu penser ça, honte à moi ! ) que tu allais faire le coup du gars qui se réveille dans la cale pour s' apercevoir que tout n' était qu' un rêve. Il y a aussi beaucoup d' humour, la séquence de chatouille elle-même est en fait très drôle, c' est vraiment original de présenter une scène de chatouille de cette manière. En fait les créatures ne souhaitent pas le chatouiller à la base, on peut penser qu' elle ignorent même ce que ça signifie. Elles le font pas exprès. Du coup, il y a un coté burlesque, il se fait chatouiller sur un quiproquo.

    Call me H. Avatar
    Call me H. - il y a 1 semaine
    Je suis flattée que la longueur de mes récits de fasse envie. Si, si, je t’assure ! Je suis touchée. . Je suis également heureuse que tu aies accroché dès les premiers paragraphes. C’est quelque chose sur lequel je travaille depuis des années et ce n’est pas simple. J’ai toujours la crainte que le début de mon histoire soit trop placide et que mes lecteurs s’ennuient même si j’ai prévu de l’action par la suite. D’ailleurs je suis contente que les rebondissements t’ai plu ^^ ! Pour moi, c’est l’un des secrets pour écrire un bon récit ! Et oui, je suis d’accord avec toi, on aurait pu penser que Jonathan allait se faire chatouiller bien plus tôt que prévu et non, ce n’est ni de la flemme ni de la pitié. J’aime tout simplement jouer avec les nerfs de mes lecteurs, ça donne du piquant à l’intrigue ahahah ( Oui, je suis cruelle mais c’est ainsi) . Je suis assez bonne en histoire et de plus, j’ai fait des recherches pour que le contexte soit le plus réaliste possible (c’est un procédé nécessaire quand on écrit du fantastique. Le décor doit faire assez réel pour que l’absurde qui y intervienne par la suite créé chez le lecteur un effet de surprise) Après, je n’ai pas la science infuse et si tu le veux, tu peux t’amuser à chercher les anachronismes. Si tu en repères, je pourrais ainsi les corriger :D ! . Argh, non, je ne t’aurais jamais fait le coup du « Perso-qui-se-réveille-et-qui-se-rend-compte-que-ce-qu’il-a-vécu-n’était-qu’un-rêve ». J’exècre ce genre de fin. Elles ne laissent pas de place à l’imagination. . Pour ce qui est de la scène des chatouilles en elle-même, j’aime écrire des scènes qui soient différentes de ce qu’on a l’habitude de lire. Je veux surprendre. L’histoire de la victime coincée dans un vieux donjon du moyen-âge chatouillée par un bourreau qui veut qu’elle lui révèle ses moindres secrets, je trouve ça terriblement cliché. On s’attend trop souvent à lire des scènes d’interrogatoires et c’est pourquoi j’aime déroger à cette règle. Les chatouilles sont un sujet qui peut être écrit sous différents angles et c’est pour ça que c’est tellement amusant ! . Enfin, je conclurai par un sincère : Merci. Merci de tes critiques longues et détaillées. Elles me font vraiment plaisir. Passe une journée et qui sait ? Peut-être à bientôt !

    polk Avatar
    polk - il y a 1 semaine
    C' est toi qu' il faut remercier pour poster des récits ! Peut-être à bientôt, oui, j' espère que tu auras quelques inspirations pour raconter des histoires aussi originales que celles-là, elles portent un regard assez inhabituel sur les chatouilles. En plus elles sont bien ficelées. Peu de membres commentent mais je suis sûr que beaucoup apprécient. Par contre, maintenant, si tu veux vraiment surprendre il va falloir que tu écrives une scène d' interrogatoire dans un donjon moyenâgeux, rien ne sera plus étonnant de ta part que ça ! Et si possible assorti d' un incipit insipide !