Histoire : Un braqueur chatouilleur

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Histoire


Histoire ajoutée le 21/03/2021
Épisode ajouté le 21/03/2021
Mise-à-jour le 03/07/2021

Un braqueur chatouilleur



Allez j’avais envie de faire une histoire très basique, cela
se passe dans un magasin de jouets où Michel (37 ans) et Silvia (22 ans) qui
sont de simples employés, s’occupe de gérer le magasin pendant l’absence de
leur patron.  Michel était fétichiste des
pieds et pendant les beaux jours il ne manque pas l’occasion de regarder les
jolies pieds dénudés. L’avantage du fétichisme des pieds c’est qu’on peut
regarder discrètement sans que ce soit trop flagrant en général.  Par contre il n’a jamais put voir les pieds
de sa collègue, d’origine espagnole, Silvia qui fait partie de ces femmes qu’on
a tous connus, nous fétichistes des pieds, qui même quand il fait 40 degrés se
ballade quand même en Basket (quel frustration).



Un jour autour d’un discussion, je lui  ai même avouer mon fetichisme et ca la faisait
rire quand je disais mon avis sur les pieds de certaines cliente. 



Silvia : tu me fait trop rire



Michel : bah chacun son truc



Silvia : c’est vrai, maintenant que j’y pense mon ex il
avait des jolies pieds.



Michel : ah tu vois que tu peux être un peu fétichiste
sur les bords.



Silvia : c’est pas ça mais quand on aime quelqu’un je
pense que tout compte.



Michel : par contre toi t’es toujours en basket ?



Dit Michel avait un sourire malicieux.



Silvia : ah oui qu’il fasse 40 degré ou 0 je suis
toujours en basket, à la limite je met des shorts mais pas de chaussures ouvertes.



Michel : dommage pour moi ah ah



Silvia : et oui hi hi



Michel : me dit pas quand même qu’à la plage en Espagne
tu te ballade en basket ?



Silvia : non quand même pas, à la plage je marche pieds
nus quand même



Michel : ah tout de même (avec un sourire)



Michel n’avait plus qu’a imaginer Silvia se balader pieds
nus sur la plage, il les imaginait tout beau et tout petit vu qu’elle mesure 1m58 .



Le soir avant la fermeture on vérifie que tout le monde soit
sortie avant de fermer le magasin et de faire les comptes de la caisse.  Tout se passait normalement mais au moment de
retournez dans le bureau un homme armé surgit de derrière un rayon et menaçait les
2 employés.  Une fois rentré dans le
bureau le voleur demanda à Michel de ligoté solidement Silvia et à peine après avoir
fini le voleur ligota Michel solidement aussi. 
Après avoir fouillé les vestes il trouva la clé du coffre mais à peine
avait il ouvert le coffre il se rendis compte qu’il y avait une combinaison de
coffre.



Voleur : vous connaissez la combinaison du coffre



Michel et Silvia : non



En réalité Michel connait la combinaison mais pas Silvia .



 



Voleur : vous mentez



Michel non pas du tout



Le voleur giffla Michel



Silvia : vous êtes fou ?



Voleur : tu veux la même chose ?



Silvia : pitié !



Voleur : ma jolie j’obtiens toujours ce que je veux et
tu vas me donnez la combinaison sinon je vous tue tous les deux



Silvia (en pleurant) : mais je vous jure que je ne
le sais pas sinon je vous le dirais je vous le jure



Michel allait dire au voleur qu’elle était la combinaison du
coffre  mais au moment ou il allait
ouvrir la bouche le voleur marcha au fond du bureau et découvrit un ours en
peluche avec un cœur et une plume également, il se saisit de la plume.



Voleur : j’en ai pas l’air mais j’ai gardé mon ame d’enfant,
quand j’étais petit j’aimais bien les tortues ninja, et y avait un gangster qui
avait un moyen de faire avouer ses adversaires savez vous de quoi il s’agit ?



Silvia : euh non



Voleur : c’est vrai que tu as l’air jeune toi tu ne
dois pas le savoir mais toi tu as l’air plus de ma génération tu dois savoir
non ? Don turtelli tu connais ?



Michel : le gangster à la plume ?



Voleur : ah tu vois que tu connais, il faisait quoi
avec sa plume ?



Michel : …….. Il torturait en chatouillant



Silvia : chatouille ????



Voleur : oui et il chatouillait quoi en général ?



Michel : les pieds !



Aussitôt dit  le Voleur retira les basket de Michel et ses
chaussettes, et essaya directement la plume entre les orteils de Michel



Michel : ah non pas ça, ah ah ah ah je suis trop
chatouilleux pas les orteils, pas les pieds svp



Michel allait pour la 2 eme fois essayer d’avouer la
combinaison du coffre mais à ce moment la quelque chose l’empeche de le faire.



Silvia : Arrêtez de faire ça vous voyez bien qu’on ne
connait pas la combinaison du coffre.



Voleur (qui arrêta les chatouilles sur Michel) : et bien
je pense que toi tu en sais plus que tu veux me faire croire, on va voir si ta
de jolies pieds :



Silvia : non pas mes chaussures arrêtez, pas mes
chaussettes non



Voleur : en voilant des pieds magnifiques dommage de
les cachez dans des basket, honte de tes pieds ? à moins que ce soit pour
cachez à quel point tu es chatouilleuse ?



Silvia : mais non ah mais que faites vous ? hi hi
ah ah ah arrêtez je ne connais pas la combinaison du coffre ah ah ah ah



Michel qui pense : ces pieds sont splendides et la
voir se faire chatouiller comme ça c’est tellement excitant mais je ne peux pas
la laissez comme ça je dois avouer la combinaison euh enfin je vais attendre un
peu encore, ses orteils bougent dans tout les sens j’en ai même une erection
que j’ai honte .



Voleur : que dis tu de ma plume sur tes plante de pieds ?
amusant non ?



Silvia : NON AH AH AH PITIE JE SUIS TROP TROP
CHATOUILLEUSE AH AH AH AH AH



Michel (de manière hypocrite) : arrêtez svp



Voleur : à toi à nouveau



Michel : AH NOOOOOOOOOOOON AH AH AH AH ARRETEZ JE NE
SAIS RIEN AH AH AH ACHARNEZ VOUS SUR MA COLLEGUE AH AH AH



Silvia : Pardon ?



Michel : AH
AH AH  AH AH AH



Silvia : j’en reviens pas quel courage



Voleur : tu as raison quel lache il merite que je m’acharne
sur lui, regarde l’horloge au dessus il est 18 h 30 Je te chatouillerais
exclusivement jusque 19 h 



Michel : QUOI ??? mais non STOOOOOOOOP AH AH AH AH



Michel fut torturé pendant 30 minutes non stop , ses orteils
et ses pieds gigotèrent de tous les cotés jusque 19 h.



Voleur : allez souffle un peu je m’attaque encore un
peu sur ta collègue,



Silvia : oh non



Voleur : je vais passez délicatement la plume entre tes
jolies orteils



Silvia (en retenant son souffle)



Voleur : et puis non ta de la chance je m’amuse trop
avec ton collègue je vais encore m’attaquez à lui



Michel : OH NON C EST PAS JUSTE AH AH AH
PITIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE ARRETEZ



Voleur : ta collègue est chatouilleuse mais toi tu es
hyper chatouilleux tu vas très vite craquez moi je te le dis, allez tiens
encore une petite demi heure et tu avoueras tout



Michel : HI HI HI HI C EST INHUMAIN



Voleur (après 30 minutes) : est ce que je dois encore
insistez ?



Michel (éssouflé) : j’en ai assez je vous dirais tout
stoooooooooooooooop ah ah ah



Voleur : alors le code ?



Silvia en pensant : oh le connard il connaissait la
combinaison du coffre et il a rien dit.



Michel : 325 943 et ca finit par l’étoile



Voleur : parfait mais euh y a que 834 euros c’est une
blague ?



Michel : ben non les transporteurs de fonds sont venus
chercher le reste hier c’est tout ce qu’on a



Voleur : bon tant pis pour moi je me serais bien marré
par contre, la fillette tu vois le collège que tu as eu  il aurait put dire la combinaison directement
mais il préférait que tu souffres ne l’oublie pas.  Avant de men allez je vais détacher tes mains
gamine après débrouille toi.



Michel : ta les mains libres désormais détache toi les
pieds et puis détache moi



Silvia : moi je suis libre mais toi tu vas me le payer.



Michel : quoi ? pourquoi ?



Silvia : tu es fetichiste des pieds et des chatouilles
et ca t’amusait de me voir souffrir mais ca s’est retourné contre toi
finalement. Il te plaise mes pieds ? regarde les biens car tu les verras
pas de si tot je remets mes basket.



Michel : et que vas-tu faire ensuite



Silvia : c’est toi qui va restez attaché et pieds nus ,
et sont pas si mal tes pieds en fait et si chatouilleux, tu reconnais ça ???



Michel : la plume ??? oh non tu vas pas ?



Silvia : si
si guili guili guili



Michel : AH AH AH
AH NOOOOOOOON SILVIA AH AH AH ARRETE CHOUCHOU AH AH AH AH AH AH



FIN



 



Ils aiment : Jimmaie , tickling-do , Otenshi-kun