Histoire : Vengeance

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Histoire


Histoire ajoutée le 10/08/2021
Épisode ajouté le 10/08/2021
Mise-à-jour le 10/08/2021

Vengeance

C'est la première fois que je raconte une histoire donc donnez votre avis et dites moi si ça vous a dérangé. C'est une histoire semi fictive ce qui s'est passé est vrai mis à part les chatouilles (ça c'est comment je l'imagine parfois) mais je trouvais ça intéressant de le mettre sous forme d'histoire pour vous le faire partager. 


Tout commence au lycée, j'ai 17 ans et je rencontre une fille qui, je ne le sais pas encore, deviendra ma copine pendant près de 2 ans, pendant cette période, je ne lui ai jamais parlé de mon fétichisme des chatouilles et je n'ai jamais essayé de le faire comprendre, je faisais même tout pour qu'elle ne le sache pas, donc quand je la chatouillais c'était vraiment de temps en temps pour la taquiner un peu mais je ne pouvais pas l'attacher pour la chatouiller ou la chatouiller très longtemps ou avec des objets. Pendant ses 2 ans j'ai quand même réussi à trouver ses points faibles et je savais comment la rendre "soumise" à moi. 


2 ans sont passées, tout se passait très bien dans notre relation, j'ai maintenant un logement où on peut se voir tranquille, sans nos parents, bref le début de la liberté. Sauf que madame à rien trouver de mieux que de me quitter pour se mettre avec un autre garçon, chose que j'ai très mal vécu, s'en est suivi donc toute ma haine et toute ma colère, je l'ai insultée et salie de tout les noms, je l'ai insultée et salie en public sur les réseaux parce que j'avais perdu presque 2 ans, 2ans où on profite de la vie (les 18 ans tout ça tout ça). Au début le premier mois, tout les jours je la taillais sur les réseaux et inversement, au bout d'un mois, ça s'est calmé ça arrivait encore qu'on s'affiche mutuellement mais beaucoup moins, et au fur et à mesure, parce que c'est parti loin mais je ne vais pas entrer dans les détails, nous nous sommes calmés, mais nous nous lançons toujours 2/3 petites piques de temps en temps. (On entre dans le fictif-->) Jusqu'au jour où je lui dit:

-- On peut pas continuer comme ça j'en ai marre qu'on soit en très mauvais terme, même si on va très probablement toujours se détester, faisons en sorte qu'on empiète pas sur la vie de l'autre. 


--Oui je suis d'accord avec toi, c'est ce que je voulais faire depuis longtemps, mais je savais que si j'allais te proposer tu allais m'envoyer chier. 


-- je suis même prêt à te pardonner, mais pour ça il faudra que fasses quelque chose pour moi. 


-- Quoi ? Comment ça ? 


-- Viens chez moi demain à 15H mais dis le à personne viens seule et même après n'en parle à personne, je te promets que je ne vais pas te faire de mal mais respecte ces conditions stp vraiment. 

Curieusement elle accepta et mon rejoint chez moi le lendemain. 


              L'HEURE DE LA VENGEANCE A SONNÉ 

Elle arrive donc chez moi à 15 H comme prévu, naturellement je lui propose à boire on papote tout ça tout ça jusqu'à ce qu'elle me dise: 


-- Mais pourquoi tu m'as fait venir chez toi ? 


-- Viens dans ma chambre, encore une fois je ne vais pas te faire de mal mais fais moi confiance, allonge toi sur le lit et ferme les yeux. 


-- Heuu ok. 

Suite à ça elle s'est endormie, tant mieux j'ai pu l'attacher (En X) sans qu'elle s'en aperçoive et préparer mes instruments. Une fois que j'ai fini je la réveille, très surprise elle dit: 


-- Mais qu'est ce que t'as fait !!! Pourquoi tu m'as attaché ? Laisse moi sortir de là !!!! 


-- Ne panique pas, tu croyais vraiment que t'allais partir et que j'allais te pardonner en un claquement de doigts ? Pour que je puisse te pardonner il faut que je me venge, pour de bon cette fois. 


-- Mais qu'est ce que tu vas fairAAAAAAAAAAAHHH

J'avais passé mon doigt sous son aisselle.

Naaaaan pas les chatouilles steuplaiiiis tu sais que ça me rend folle. 


--Tu devines vite dit donc. 


Je commence à passer une plume sous ses aisselles 

--aaaaaaahhhhhh arrête hahaha 

Dit elle avec la voix timide et tremblante, le tout en se dandinant. 

Stoooooop arrête tes conneries hahaha. 

Je prend une deuxième plume. 

-- Ce qui est bien avec les bras les côtes et les pieds c'est qu'à chaque fois t'en a deux. 


Je commence à lui chatouiller les deux aisselles en même temps avec mes plumes, je la savais très chatouilleuse à cet endroit. 


-- AAAAAAHHHHH HAHAHAHA STOP STOOOOOOP STEUPLAIIIIIIS ÇA CHATOUILLE TROOOOOP HAHAHHAHAA TU L'SAIS QUD J'Y CRAINS TROP ICIIIIIIII !!!!! 


--Oui je sais c'est pour ça que je les attaque et on est seulement au début. 

Je commence à la chatouiller avec mes doigts pour plus la chatouiller et que ce soit plus rapide et régulier. 


-- AAAAAAAH HAHAHHAHAA HAHAHHAHAA STOOOAAAAAAHAHHHAHA J'EN PEU AHAHAHHA PLUUUUUUUUS AREEEEEEEEEETE AAAAAAAH AHAHAHHA. 


Moi, j'étais innaretable j'ai pu me venger en faisant souffrir mon ex avec des chatouilles, je l'ai chatouiller pendant 20 minutes sous les aisselles, alors qu'elle n'en pouvait pu dès la première minute. Elle se jetait dans tous les sens pour éviter mes chatouilles, en même temps de rigoler comme elle n'a jamais ri de sa vie, elle était épuisée mais se débattait quand même parce qu'elle était trop chatouilleuse pour se laisser chatouiller sans qu'elle ne fasse rien, et comme je lui ai dit, on est seulement au début. 

Au bout de 20 minutes j'arrête donc et elle me dit:


--C'est maintenant détache moi tu t'es bien amusé maintenant je me tiiiiire !! 


--Non non non, je t'ai pas seulement attaché les bras, c'est tout ton corps qui est attaché. 


-- Nooooooon steuplaiiiis pitiéééééé. 

Elle était également très chatouilleuse sur les côtés je me mets à titiller ses côtés avec mes doigts, doucement. Je titillais doucement avec mes doigts mais elle se tortillait déjà beaucoup tellement elle était chatouilleuse, elle gloussait et avait un petit rire nerveux et donc je me suis dit que quand j'allais accélérer ça allait être invivable pour elle mais c'était le but, pas de cadeau, je vous la faire souffrir également c'est pour ça que je suis passé à la vitesse supérieure en agitant vraiment mes doigts sur ses côtes, sur ses hanches et en passant par les aisselles et la réaction ne s'est pas faite attendre 

-- AHAHAHHAHAH HAAAAAAAAAAAAA STEUPLAIIIIS HAAAAAAAAAAAAA J'EN PEUX AAAAAAAHHAHAHHA J'EN PEUX PLUUUUUUUUUUSSS HAHAHAHAHAAAAAAA STOOOOOOOOOOOOOP ARREEEEEEEEETE ARREEEEEEEEETE AHHHHHHAHHAHAHAHAHAAAAAAAAA 

Ça a bien duré 30 minutes, mais je n'ai pas vu le temps passé vu le plaisir que j'avais de la torturer, de la voir crier et bouger son corps dans tous les sens pour éviter mes chatouilles alors qu'elles étaient inévitables. À la fin elle me dit:


--S'il te plaît là j'ai compris j'en peux vraiment pluuuuuus je suis épuisée laisse moi partir steuplaiiiis. 

-- Ah non il y a une dernière partie de ton corps que je n'ai pas chatouillé 

-- Où ? 

-- Tes pieds 

--Mais tu sais que je suis pas beaucoup chatouilleuse ici ça sert à rien. 

--Aujourd'hui ça va changer. 

Effectivement, quand on était ensemble ça variait, des fois elle était chatouilleuse et elle rigolait, des fois elle ne bougeait pas et ne rigolait pas, sauf qu'aujourd'hui j'ai des instruments et ça va pas être la même chose pour elle. Je commence par la plume, sur la plante des pieds, pas une grande réaction, un léger mouvement et un léger gloussement mais c'est tout, je remonte ensuite vers les orteils, elle était déjà un peu plus chatouilleuse ici mais pas non plus beaucoup, elle bougeait quand-même beaucoup ses orteils. 

Je décide donc de passer à la vitesse supérieure, les doigts. J'ai d'abord commencé par la plante des pieds:

--Ahahaha arrête s'il te plaît 

Je continuais, ça la chatouillait quand même. Je suis ensuite monté sur ses orteils 

--AHA STOP 

tout en faisant des mouvements rapides avec ses orteils et en essayant de bloquer mes doigts. Ça a duré 5 minutes et j'ai pris une brosse à dents électrique sur sa plante de pieds:

--AAAAAAAAAAAAH C'EST HORRIIIIIIIIIIIIIBLE HAHAHAHA ARRÊTE. 

Je remontais ensuite jusqu'au orteils:

-- NAAAAAAAAAAAAN STEUPLAIIIIS C'EST HORRIBLE ARRÊTE ARRÊTE STEUPLAIIIIIIS. 

Ensuite j'ai pris ma deuxième brosse à dents pour la chatouiller sur ses 2 pieds

-- J'PENSAIS QU'ÇA POUVAIT PAS ÊTRE PIIIIIIRAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH ARRÊTE S'IL TE PLAIIIIIIT JE PEUX FAIRE QUOIAHAHAHAHAHAHAHAHA      HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHA J'EN PEUX PLUUUUUUUUUUS.

--Tu peux demander pardon

-- AHAHAHAHAHAHAHA D'ACCORD PARDON PARDON AHAHAHAHA PARDONNNNNNNNN J'AI RETENUUAAHAHAHAHAHA J'AI RETENU LA LEÇON HAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA




Voilà c'est comme ça que se termine mon histoire, dites moi vos avis positifs ou négatifs je veux vraiment que ce soit constructif pour moi alors n'hésitez pas 

Ils aiment : Biby07 , guizmo68