Histoire : Un contrôle particulier (Épisode 01)

Vous utilisez un bloqueur de publicités

Ce site diffuse uniquement des publicités non-intrusives et sont vitales pour son développement.
Auteur
Histoire
Liste des épisodes


Histoire ajoutée le 27/12/2021
Épisode ajouté le 27/12/2021
Mise-à-jour le 03/01/2022

Un contrôle particulier

Salutation, cette histoire est sponsorisée par red shadow legend… non je rigole. Bref, ceci est ma première histoire ici. Histoire totalement fictive de style manga avec des perso soit totalement inventés soit inspirés de perso déjà existants dans des mangas. J’espère quelle vous plaira.


Avant de commencer je tiens à donner quelques infos. L’histoire se déroule dans un univers où la magie existe. Cela se passe dans une sorte de lycée supérieur où les élèves ont plus de 18 ans.


Un vendredi matin en début d’été, 8h30.

 

-        Ah Light tu es de retour !

 

Light : Et oui. Je sais, je vous ai manqué. -Dit-elle d’un air supérieur-.

 

Naomi : En tout cas tu ne m’as pas manqué… j’aurais même préféré que tu restes malade encore un bon moment.

 

Light : J’aurais aimé moi aussi. Ça m’aurait évité de te revoir. Mais bon puisque ma présence t’énerves ça me va héhé.

 

Light était une fille aux cheveux jaunes/dorés avec des yeux étoilés couleurs dorés. Comme tout les élèves, elle portait un uniforme universitaire pour le haut ainsi qu’un short et des chaussures ouvertes. C’était le genre de fille manipulatrice, se prenant pour une déesse et mettant quasiment tous les gars à ses pieds. La plupart des filles la suivent, d’autres non, comme Naomi. Celle-ci possède des cheveux et des yeux jaunes. Elle a le même haut ainsi qu’un short et des converses.

 

Naomi : Au fait, vu que tu as joué la malade, tu vas devoir rattraper le contrôle !

 

Light : Malheureusement… cependant j’ai révisé. Donc cela ne va me poser aucun problème. Mais te concernant, j’imagine que tu vas encore avoir un beau 0 pointé. -Dit-elle d’un air moqueur-.

 

Naomi : Tsss !

 

Light était le genre de fille brillante et intelligente. Contrairement à elle, Naomi était moins douée en cours. Les deux étaient d’ailleurs ennemies et ne pouvaient pas se sentir.

 

Light : Dommage. Tu aurais voulu me voir échouer non ? -Riant légèrement-. Au final c’est moi qui vais me foutre de toi haha !

 

Naomi : Je ferais tous pour que tu échoues ! 

 

Light : Olala j’ai peur. Rappelle moi ton âge ? Ah oui ! 19 ans. Tu n’as pas passé l’âge de me faire des petites vengeances comme ça ? D’ailleurs je ne sais pas pourquoi tu m’en veux.

 

Naomi : Pourquoi ? C’est simple. Tu manipule tout le monde. Tu considères les gars comme des objets. Tu leur vends du rêves pour obtenir des avantages. Il est temps que quelqu’un tu donnes une bonne leçon ! Sans parler de toutes les fois où tu t’es foutu de moi car je suis moins douée que toi. 

 

Light : Ce n’est pas de ma faute si les hommes sont bêtes non ? Et puis est-ce de ma faute si je suis trop intelligente ? Non. Je me considère comme une déesse car j’ai tout pour l’être. Bon allez, laisse moi passer. Je n’ai pas envie d’être en retard pour rattraper le contrôle.

 

Naomi : Elle me gonfle !!


Une fois en cours.

 

-        Bon Light, comme tu étais absente lors du contrôle, tu vas le rattraper. Tu iras seule dans un bureau de permanence. Tu as 1h. Je te laisse 1h15 le temps de te préparer. Il est… 8h45… donc à 10h tu dois être ici. Bien que je ne doutes pas de toi, je te rappelle néanmoins que c’est pour le respect de tes camarades qui ont eu le même temps.

 

Light : Je comprends. Il n’y a pas de problème.

 

Light partit avec la copie et l’ensemble de ses affaires.

 

-        Bien. L’appel maintenant… bon j’ai la flemme on va faire à l’ancienne. Vous êtes 20 normalement. 1, 5, 10, 15, 19… 19 en comptant Light… bon sang il manque qui encore !?

 

-        Il manque Naomi je crois…

 

-        Effectivement… déjà qu’elle est pas très douée si en plus elle n’est pas là…

 

Du côté de Light, celle-ci venait d’arriver dans le bureau de permanence. Il y avait deux tables. Elle s’installa alors et fut sur le point de commencer. 

 

Naomi : Saluuuut ! 

 

Light : Quoi… qu’est-ce que tu fais ici !?

 

Naomi : Moi ? Rien… j’ai juste envie de m’amuser un peu.

 

Light : Si tu veux te battre on le fera après. Si t’es là pour me faire une blague de mauvais goût sache que c’est pas le moment. De toutes façon si tu fais quoi que ce soit, je dirais tout au prof. 

 

Naomi : Reste zen. Je vais rien faire de méchant. J’ai juste envie de voir si, malgré ma présence, tu seras capable d’avoir une bonne note. Après tout c’est toi qui m’a dit que tu avais tout d’une déesse non ?

 

Light : Je vois… un défi donc ? 

 

Naomi : En quelques sortes.

 

Light : Mais bon, pas sûre que ce soit le bon moment… du moins pour toi. Si tu vas pas en cours crois moi que l’échec scolaire va toquer à ta porte hihi.

 

Naomi : C’est vrai que ce serait embêtant. Mais je veux surtout te remettre à ta place. Et quoi de mieux que de te faire échouer au contrôle pour y arriver !

 

Light : Et tu vas me faire quoi ?

 

Naomi : Oh… toutes sortes de choses. Déjà tu viens de perdre de précieuses minutes rien qu’avec cette discussion.

 

Light : Vu l’énoncé, en 30 mins ce sera bouclé. J’ai donc encore 25 minutes de repos. 

 

C’est alors qu’une mystérieuse corde électrique apparut autour de son torse, la bloquant ainsi sur la chaise. C’était le pouvoir de Naomi, elle pouvait maîtriser la foudre.

 

Light : Quoi ?...

 

Naomi : Tu ne risque pas de t’échapper comme ça. Mais bon je te rassure, cette corde ne va pas t’électrocuter.

 

Light : Je m’en serais douté, vu que t’es trop faible pour en générer une plus puissante. -Dit-elle d’un air moqueur-.

 

Naomi : Tu trouves encore le moyen de m’énerver alors que tu es dans une position délicate…

 

Light : Ma foi, non pas trop. Car ton plan va tomber à l’eau. Au pire j’aurais un 15. Mais le fait de voir ton plan foirer sera plus satisfaisant qu’un 20/20. Bon je commence. Fais ce que tu veux mais rien ne marchera. -Fit-elle en se moquant davantage-.

 

Naomi : Puisque c’est ainsi…

 

La première tentative était déjà impitoyable. Elle prit ses écouteurs et lui fit entendre de force la musique la plus insupportable de tout les temps.

 

Light : Non !... t’es sérieuse !? Comment peux-tu écouter cette merde !? Tu veux me briser les timpans avec cette atrocité !?

 

Naomi : Non, juste te gêner héhé.

 

Même si au début ça marchait bien, au bout de 3 minutes l’effet ne fut plus aussi efficace.

 

Naomi : Sérieux… t’arrives a continuer…

 

Light : Il en faudra plus. D’ailleurs je réfléchi également à la manière dont je vais me venger. Peut-être manipuler tout le monde ainsi que les profs pour que tu finisses seule au bout du rouleau.

 

Naomi : Tsss… bon voyons autre chose.

 

Elle sortit de son sac des morceaux de glaçons, qu’elle fit tomber dans le dos de Light. Celle-ci se raidit d’un coup mais ne pouvait pas bouger davantage.

 

Light : Arghhhh !! Espèce de !...

 

Naomi : Oups, ils m’ont échappé. -Dit-elle avec un sourire narquois-.

 

Light : Bien joué… mais tu n’en a plus et quand ils vont fondre, cela ne me fera plus rien… et puis je peux encore réfléchir et écrire. C’est juste… désagréablement froid !!

 

Naomi : Bon ! 3e tentative ! Et si je te faisais une nouvelle coupe. T’aimes pas les trucs trop mignons. Un petit chignon ça t’irais bien je trouves.

 

Light : Non ! Dégage ! 

 

Naomi : C’est bête, tu ne peux pas bouger.

 

Light : Je te jures qu’à la sortie je vais te faire ta fête !

 

Naomi : Relax, je rigolais. C’était juste pour te faire perdre un peu plus de temps. Bon, 4e tentative.

 

Naomi sortit alors une boîte de barres chocolatées.

 

Light : Non… tu n’oserais pas…

 

Naomi : En manger devant toi ? Oh que si. Miam !

 

Light : Bon sang… je suis pas une dalleuse mais sentir le chocolat dès le matin… en plus j’en avais plus pour aujourd’hui… Arghhh !! Quelle torture !!

 

Naomi : Je suis disposée à partager mais… tu as un contrôle à faire, et tu ne peux pas trop bouger. C’est con.

 

Light : N’enfonce pas le couteau dans la plaie !!

 

Cette situation dura environ 10 minutes.

 

Naomi : Il te reste 40 minutes. Tu veux continuer ou tu souhaites que je passes à autre chose ?

 

Light : Tsss ! Je m’en fou. Fait ce que tu veux… ça ne marchera pas… Bon sang j’ai faim !

 

Naomi : Tentative numéro 5 !

 

Elle sortit un livre de son sac et se mit à le lire à haute voix pour la déconcentrer.

 

Light : Manquait plus que ça… en plus j’ai horreur des gens qui ne savent pas lire dans leur tête !

 

Naomi : C’est parfait alors !

 

Une nouvelle fois, cela dura une dizaines de minutes. Il était désormais 9h30. 

 

Naomi : Je suis à cours d’idées la… et elle a fais plus de la moitié du contrôle… il faut quelque chose de beaucoup plus efficace.


Elle se mit alors à lui pincer les côtes et les bras.

 

Light : Aïe ! Eh ! D’où tu me fais mal !!?

 

Naomi : Oups… C’est vrai que c’est pas cool… bon tant pis… hm… quoique… j’ai peut-être une idée.


Elle se mit alors sous la table, lui prit son pied droit puis lui enleva sa chaussure.

 

Light : Qu’est-ce que… tu joues à quoi !?

 

Naomi : Oh rien rien.

 

Naomi commença alors à lui gratouiller la plante du pied. La réaction ne se fit pas attendre.

 

Light : -Pouffant de rire-. Quoi !? Non arrête !! Haha !! Ça chatouille !! -Dit-elle avant de commencer à véritablement rire-.

 

Naomi : Tentative numéro 6, les chatouilles !

 

Light : T’as pas le droit ! -Dit-elle entre deux rires. Tu cèdes à la facilité ! Haha !

 

Naomi : Hm… peut-être mais toi tu cèdes trop facilement face à ça. Je ne te savais pas aussi chatouilleuse héhé. Guili guili guili !

 

Naomi cessa de la chatouiller avec ses mains et sortit une plume de son sac. Elle se mit à lui caresser délicatement le dessous de pied, lui arrachant davantage de rire.

 

Naomi : Tiens donc, ça marche mieux avec ça. Ai-je trouvé ton petit point faible ? -Dit-elle d’un air moqueur-.

 

Light : Je supporte pas qu’on me chatouille les pieds !! Hahaha !! Et encore moins avec des objets doux !! -Dit-elle tout en riant-. 

 

Naomi : Dans ce cas je peux continuer. Je me demande ce que ça ferait si je disais à toutes les personnes que tu manipule et qui d’idolâtre que tu es chatouilleuse. Tu te considère comme une déesse non ? J’imagine que ça doit donner envie à beaucoup de personnes de chatouiller une déesse hihi.

 

Light : Ah non !! Je pourrais pas ! Haha !

 

Naomi : Hm je verrais. Pour l’heure, je vais continuer. Guili guili guili !

 

Naomi faisait des mouvements délicats de va et vient, de bas en haut, avec la plume sous le pied de Light.

 

Light : -Riant toujours-. Stop les chatouilles !!

 

Naomi : Non pas envie héhé !

 

C’est alors que Light lui mit un puissant coup de pied, la mettant à terre. Elle mit par la suite son pied sur son dos et la plaqua au sol.

 

Light : -Reprenant son souffle-. Cette fois… ça suffit !! Tu vas rester à terre bien gentillement jusqu’à ce que je finisses le contrôle. De toute façon tu es bloquée et connaissant ta souplesse, tu ne pourras pas me chatouiller le pied avec tes mains. Et tu ne peux pas enlever mon autre chaussure.

 

Naomi : Elle a pas tort… il doit bien y avoir une solution…

 

Alors qu’elle cherchait une solution, Naomi remarqua qu’elle était particulièrement près de son pied gauche. C’est alors qu’une idée lui traversa l’esprit. Elle prit une petite mèche de ses cheveux et lui chatouilla les orteils en faisant des va et vient de droite à gauche.

 

Light : Quoi !? -Pouffant de nouveau de rire-. C’est pas vrai !

 

Naomi : Je peux peut-être pas te chatouiller le dessous de pied, mais tes orteils sont vulnérables hehe. Alors, ça te chatouille ?

 

Light : Non !... absolument pas !... -Se retenant de rire-. 

 

Naomi : Ah bon ? Dans ce cas ça te dérange pas si je continue ?

 

Naomi continua de lui caresser les orteils avec sa mèche. Plus elle faisait de va et vient, plus Light peinait à se retenir. Elle bougea finalement son pied. Cependant, avec ce mouvement, Naomi se retrouva en face de la partie à découvert de la voûte plantaire. Elle se mit alors à chatouiller cette zone avec sa mèche. 

 

Naomi : Et la, ça chatouille ?

 

Light : Oui… enfin… ça chatouille juste un peu… -Pouffant légèrement de rire-.

 

Naomi : Ah ouais ? Juste un peu ? Guili guili guili !

 

A peine quelques secondes après, Light rigola de nouveau.

 

Light : Ok stop !! Ça chatouille trop !! Hahaha !

 

Naomi pu se releva et attrapa de nouveau son pied droit.

 

Naomi : Et bah voilà. 

 

Elle utilisa une 2e corde électrique pour lui ligoter ses chevilles et lui enleva sa deuxième chaussure.

 

Naomi : Bon, c’est parti pour l’acte final.

 

Light : Non attends !!

 

Naomi reprit sa plume et lui caressa de nouveau la plante des pieds.

 

Light : -Riant aux éclats-. Tu pouvais pas me chatouiller ailleurs !? Hahaha !!

 

Naomi : Vu comment tu étais habillée, c’était plus tentant de te chatouiller les pieds. Finalement j’ai bien fait, il semblerait que ce soit ton grand point faible.

 

Light : Arrête !! Je suis trop chatouilleuse !! Haha !! Notamment aux pieds !! Hahaha !!

 

Naomi : Surtout avec la plume. Tu m’as dis que tu détestais les objects doux. Du coup je continue vu que ça marche très bien. Hm… et si je retentais les orteils ? Avec ma mèche ça marchait pas trop mais peut-être qu’avec une plume ça sera mieux.

 

Elle laissa tomber les plantes de pieds et commença à la chatouiller sous les orteils.

 

Naomi : Alors, t’en pense quoi ?

 

Light : Ça chatouille !! Haha !! Ça chatouille !!

 

Naomi : Parfait, c’est ce que je voulais entendre ! 

 

Light : Stop !! Je peux plus là ! -Dit-elle entre deux rires-.

 

Naomi s’exécuta, permettant à Light de reprendre son souffle.

 

Naomi : Il ne te reste plus que 25 minutes. Tu sais quoi ? Je ne vais pas être une peste. Je pourrais très bien te chatouiller jusqu’à la fin. Cependant, j’ai quand même envie de te laisser un peu de temps pour finir. Du coup on va faire un petit truc. 5 minutes de chatouilles et 5 minutes de repos. Ce qui va te faire 10 minutes de chatouilles au total contre 15 minutes de repos. Alors deal ?

 

Light : -Reprenant toujours son souffle-. Deal ? J’ai jamais voulus faire ce genre de marché !…

 

Naomi : Ça tombe mal car c’est moi qui décide héhé.

 

Ainsi, pendant les 25 dernières minutes, Naomi alterna entre 5 minutes de chatouilles et 5 minutes de repos. 3 minutes avant la fin, elle relâcha Light puis partie, histoire de ne pas être en retard au prochain cours.

 

Light : -Essoufflée-. Elle ne paie rien pour attendre celle-là !…

 

Lorsqu’elle retourna en cours, elle rendit sa copie et vit Naomi esquisser un sourire.

 

-        Tout va bien Light ? On dirait que tu es épuisée ?

 

Light : C’est… c’est juste les restes de ma maladie, rien de plus…

 

De son côté, Naomi avait l’air enjouée. Cela ne passa pas inaperçu auprès de ses voisines.

 

Sayla : On peut savoir pourquoi tu as cet air ? Je sens que tu as fais un sale coup.

 

Naomi : Tu crois pas si bien dire. Disons que je me suis amusée avec Light.

 

Seele : Je comprends mieux pourquoi tu étais absente. -Dit-elle en soupirant-. J’ignore ce que tu as fais mais j’espère que tu as fais gaffe aux caméras.

 

Sayla et Seele sont les voisines de classe de Naomi. Même si elles ne sont pas de « vraies amies », elles s’entendent plutôt très bien. Sayla est une fille avec des cheveux marrons foncés et des yeux violets foncé. Elle porte elle aussi la tenue de l’établissement et possède des collants noirs et de légères bottines marrons légèrement montantes. C’est le genre de fille calme, un peu timide et réfléchis. Elle n’aime pas spécialement Light mais si celle-ci ne lui fait rien, alors elle ne la calculera pas. Seele, quant à elle, est une fille qui a aussi des cheveux marrons foncés mais avec des yeux plutôt rose foncé. De même, tenue d’établissement pour le haut et version jupe pour le bas. Elle porte des sandales avec de légers talons. Concernant sa personnalité, elle est calme, taquine et peut également être sournoise. C’est également le genre de fille qui s’engage uniquement lorsqu’elle y voit un intérêt et qu’elle est sûre de gagner.

 

Naomi : Quelles caméras ??

 

Seele : Les salles de permanence ont des caméras. En soit on ne regarde pas leur contenu sauf sur demande. 

 

A cet instant Naomi perdit son air enjoué.

 

Sayla : Ouais enfin, Light aurait directement demandé au prof… hors là elle n’a rien dit. 

 

Environ 30 minutes plus tard, le prof rendit la copie à Light. 

 

-Tiens, j’ai eu le temps de corriger. Te connaissant ça aurait pu être mieux mais vu que tu étais malade.

 

Light se retourna vers Naomi, esquissant un sourire moqueur en lui montrant sa copie, affichant un 15/20.

 

Naomi : Quoi !!

 

-Un problème Naomi ?

 

Naomi : Euh non, rien, rien… 

 

Seele : Au final on dirait que ton plan a échoué…

 

Naomi: C’est vraiment une peste !…

 

Sayla : A vrai dire, étant donné que c’est toi qui l’a déconcentré, on peut dire que c’est plutôt toi la peste dans cette histoire…

 

Naomi : Il est hors de question que j’en reste là !…

 

A suivre…

Voilà, fin de la première partie. J’espère que ça vous aura plu. N’hésitez pas à dire si vous souhaitez une partie 2 ou une autre histoire de ce style. On a sûrement tous connu cette personne qui prend tout le monde de haut et que l’on a envie de remettre à sa place xD. 

Ils aiment : tickler 14 , Revan , Just_Pepito , Loanne